Prêt immobilier

Le prêt immobilier est la solution la plus utilisée lorsque l’on se lance dans un achat immobilier. Que l’on achète un bien immobilier pour l’occuper entant que résidence principale, résidence secondaire ou même pour un projet d’investissement locatif, le crédit logement reste la bonne solution.

Choisir son prêteur

Beaucoup d’individus se tournent vers leur banque pour leur demande de prêt immo, néanmoins d’autres établissements existent et, peut-être, ils offrent des conditions plus avantageuses. Faudra avoir du flair et fouiller chaque offre. Ces établissements sont spécialisés dans les crédits en tous genre dont le crédit immobilier. Il faut savoir et prévoir que tout organisme de crédit logement, demandera au bénéficiaire un apport celui-ci correspond ( en moyenne) entre 10 et 20 % du montant total du crédit demandé.

D’autre part, l’emprunteur ne pourra accéder à son prêt immobilier que lorsque la signature de l’acte de vente conjointement à la signature de l’acte de prêt deviennent définitives, signatures qui doivent être faites en présence du notaire.

Réunir un dossier solide

Voilà la première chose à faire, constituer un dossier qui rassure le préteur. Il faudra rassembler toute pièce demandée, mais aussi des pièces qui peuvent solidifier votre demande. Il faudra aussi apporter les preuves d’un revenu stable fortifié par un contrat à durée indéterminée. Ceci n'est pas obligatoire, mais il est vrai que les prêteurs apprécient davantage d’avoir à faire à quelqu'un qui possède une situation financière stable avec des revenus réguliers.

Modalités du prêt immobilier

Le prêt immobilier comporte, un contrat dans lequel seront stipulés toutes les conditions du prêt. Vous y trouverez aussi la durée de votre prêt, le montant à régler mensuellement, les taux d'intérêt, ainsi que l'échéancier.

La durée de votre prêt Pour la durée du prêt, la moyenne est située entre 15 et 20 ans, néanmoins, la durée conseillée est de 12 ans. Bien évidemment, il est possible, à tous moment de demander une anticipation du remboursement. Un héritage, besoin de revendre en tirant bénéfice, si vous êtes chanceux recevoir un don… Pourquoi pas, toutes ces raisons peuvent influencer votre demande de remboursement anticipé.

Il faut savoir que plus la durée est longue, plus cher reviendra le crédit pour celui qui emprunte. En effet, les taux d'intérêt sont calculés à chaque échéance en se basant sur le capital qui reste à payer. Mais ceci a tout de même un avantage, plus la durée de remboursement est longue, moins faibles seront les échéances mensuelles.

L’assurance qui couvre l’emprunteur

Si le prêteur s’est entouré d’une assurance qui couvre ses risques, l'emprunteur aussi doit en choisir une. Celle-ci sera là en cas de pépin, notamment en cas de maladie voir invalidité qui empêche l'emprunteur de travailler et rembourser sa dette. En cas de décès, l’assurance prendra en charge le remboursement du capital qui reste à payer, en effet en cas de décès vos héritiers n’auront pas votre dette sur le dos.